La perception en langue et en discours
4e édition Colloque international de Sciences du langage
Lieu: Banská Bystrica, Slovaquie
Date de l'événement: 2-4 avril 2020

Date limite: 15 novembre 2019


Suite au succès des trois premières éditions (2014, 2016, 2018) du colloque international « La Perception en langue et en discours – PLD », lInstitut de culture et langue française de l’Université d’Opole (Pologne), la Faculté des lettres de l’Université Matej Bel de Banská Bystrica (Slovaquie) et la Faculté des lettres, langues et sciences humaines de l’Université Haute-Alsace (France) collaborent à l’organisation de sa quatrième édition, qui se tiendra du 2 au 4 avril 2020 à Banská Bystrica.

 

Argumentaire

 

La rencontre sera centrée sur la perception en langue, en discours et en parole, thème qu’il s’agira avant tout d’aborder sous ses diverses coutures linguistiques, soient-elles gram-maticales, morphologiques, syntaxiques, sémantiques, pragmatiques, discursives, logiques, cognitives, phonétiques, sociolinguistiques, psycholinguistiques, etc.

 

L’objectif général du colloque sera ainsi de s’interroger sur la question de savoir comment notre langage prend en charge nos perceptions, tant en termes de construction, de profilage, de transmission que de réception, pour tenter de rendre plus nets les contours encore flous de l’expression linguistique de la perception, d’en approfondir l’étude des propriétés et/ou spécificités connues voire d’en mettre au jour de nouvelles. De manière plus spécifique, il s’agira entre autres, à partir de l’observation de la façon dont elles s’inscrivent dans le langage, de faire ressortir la dualité des ontologies de la perception (sensorielle vs intellectuelle).

 

En pratique, à partir de la langue, du discours et de la parole, l’on interrogera le moule et la matrice linguistiques de la perception à travers, notamment, les axes suivants : - descriptif (quels outils et/ou mécanismes instruisent nos perceptions, les décrivent, les véhiculent ou en rendent compte ?) ; - lexicologique (comment les dictionnaires traitent-ils des vocables et des structures de la perception ?) ; - prospectif (les grammaires, ouvrages grammaticaux, manuels scolaires ou autres référentiels pédagogiques de demain devront-ils intégrer la perception comme contenu à part entière et, si oui, comment ?) ; - didactique (faut-il enseigner la per-ception comme un contenu indépendant et, si oui, comment ? ; quel(s) lien(s) établir entre perception et acquisition d’une langue étrangère ?) ; - épistémologique (qu’est-ce qu’une perception, quels en sont les fondements, les modes et les dynamiques de production, d’évolution, d’organisation, de réception et/ou de validation ?) ; - contrastif (qu’est-ce qui distingue la perception d’un évènement de celle d’un objet, d’un fait ou d’une action ? ; qu’est-ce qui distingue un compte rendu de perception en français d’un compte rendu de perception dans d’autres langues données ?) ; - traductologique (quelles difficultés concrètes représente la traduction des comptes rendus de perception du français vers une langue cible donnée, et comment pallier ces problèmes ?) ; - historique (quand les notions de perception, de contenu et compte rendu de perception sont-elles apparues en linguistique, et comment ont-elles évolué ?).

 

À cet effet, qu’elles soient théoriques ou appliquées, systématiques ou expérimentales, contextuelles ou indépendantes, synchroniques ou diachroniques, prescriptives, descriptives ou programmatiques, intra ou interdisciplinaires, les propositions de communication ainsi sollicitées s’inscriront dans au moins l’un des domaines fondamentaux des Sciences du langage. Notons que si la priorité sera donnée aux études résolument linguistiques, d’autres approches, toutefois, nous pensons, par exemple, aux approches littéraires, sociologiques, psychologiques, philosophiques et anthropologiques, seront également les bienvenues pourvu qu’elles s’intéressent expressément à la perception. S’agissant de la langue cible, en outre, si la priorité sera donnée au français, toutes les langues, notamment parmi les romanes et les slaves, et tous les types de langages, naturels comme non naturels, pourront être pris comme base empirique. Enfin, quelle que soit l’approche envisagée, les démarches expéri-mentales et/ou cliniques seront très appréciées, ainsi que les démarches contrastives, notamment entre langues romanes et slaves.

 

Contexte particulier

 

Cette quatrième édition s’inscrivant dans le cadre du Programme européen Polonium 2019-2020 n° PPN/BIL/2018/1/00181 – « On the translation of French perception structures into Polish », mis en œuvre et financé par l’Agence nationale pour l’échange académique (Narodowa Agencja Wymiany Akademickiej – NAWA) en Pologne et par les Ministères de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) et de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) en France, les organisateurs de PLD 2020 invitent naturellement tous ceux qui le peuvent (et le veulent) à travailler plus particulièrement sur (les problèmes relatifs à) la traduction des structures de la perception du français vers les langues slaves, notamment vers le polonais et le slovaque.

 

Renseignements pratiques

 

Les propositions de communication, établies à partir du fichier PropCom ci-dessous et non anonymées, seront envoyées simultanément à Magdalena Dańko (mdanko@uni.opole.pl), à François Schmitt (francois.schmitt@umb.sk) et à Fabrice Marsac (fmarsac@uni.opole.pl) avant le 15 novembre 2019 (indiquer « PLD 2020 » comme objet).

 

Les notifications d’acceptation ou de refus des propositions de communication seront transmises aux auteurs au plus tard le 15 janvier 2020, et un premier programme provisoire du colloque suivra aux alentours du 15 février.

 

Les communications ne dépasseront pas 20 minutes de temps de parole (auxquelles s’ajouteront 10 minutes pour les questions), et la langue de présentation sera préférablement le français, même si l’anglais est envisageable.

 

Ultérieurement, les contributions écrites correspondantes retenues par le Comité scientifique feront l’objet d’une publication, dans le courant de l’année civile 2020, comme volume(s) thématique(s) dans la Collection Dixit Grammatica de L’Harmattan (France)[1].

 

Les frais d’inscription (de 100 €) comprennent le dîner de gala du premier jour (jeudi 2), la sortie culturelle nocturne du deuxième jour (vendredi 3) et l’édition des contributions. Les frais de logement et autres frais de restauration restent exclusivement à la charge des participants.

 

La rencontre siègera à l’Ancien Hôtel de ville de Banská Bystrica[2] et les organisateurs prévoient, entre autres activités gratuites, une visite guidée de la ville et de ses principaux attraits culturels et touristiques.

 

Comité scientifique

 

Le Comité scientifique de PLD 2020 est formellement celui de la collection Dixit Grammatica de L’Harmattan (France), dont la liste exhaustive des Membres permanents est consultable à cette adresse : https://www.dixitgrammatica.com/comités/comité-scientifique.

 

Ledit comité sera à la fois chargé de l’évaluation scientifique des propositions de communication, conduite, comme à l’accoutumée, à double insu par les pairs, et de celle, ultérieure, des contributions écrites correspondantes, également conduite à double insu par les pairs, en vue de leur publication dans le courant de l’année civile 2021 – étant exclu que les propositions de communication et les contributions écrites s’ensuivant soient expertisées par les mêmes évaluateurs.

 

Comité d’organisation

 

Aleksandra Bogocz (Univ. d’Opole, Pologne)

 

Katarína Chovancová (Univ. Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie)

 

Magdalena Dańko (Univ. d’Opole, Pologne)

 

Greta Komur-Thilloy (Univ. Haute-Alsace, France)

 

Fabrice Marsac (Univ. d’Opole, Pologne & Univ. Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie)

 

François Schmitt (Univ. Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie)

 

Monika Zázrivcová (Univ. Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie)

 

Rappel des dates clefs

 

- Envoi des propositions de communication : 15 novembre 2019 au plus tard

 

- Envoi des notifications d’acceptation et de refus : 15 janvier 2020 au plus tard

 

- Publication du programme : vers le 15 février 2020

 

- Tenue du colloque : 2-4 avril 2020

 

- Publication des contributions écrites retenues : courant 2021

 

Fichier PropCom (à remplir et à envoyer)

 

  1. Titre de la communication

 

  1. Objet(s) d’étude

 

  1. Problématique

 

  1. Hypothèse(s) de recherche

 

  1. Principal/aux objectif(s)

 

  1. Cadre(s) théorique(s)

 

  1. Ma PropCom en dix mots ou expressions-clefs

 

  1. Indications bibliographiques

 

  1. Nom, prénom et affiliation(s) académique(s) de l’auteur

 

  1. Adresse électronique de correspondance

 


 

[1] Collection éditoriale de Sciences du langage dirigée par Fabrice Marsac (Univ. d’Opole, Pologne & Univ. Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie) et Rudolph Sock (Univ. de Strasbourg, France & Univ. Pavol Jozef Šafárik de Košice, Slovaquie) ; https://www.dixitgrammatica.com/.

 

[2] Námestie SNP 1, 974 01 Banská Bystrica ; http://www.banskabystrica.sk/radnica.phtml?id3=62824.

 


 


 

Dernier numéro

S'abonner

Pour vous abonner à la liste de diffusion, veuillez envoyer votre demande d'inscription à : francais-langues@auf.org

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact